La durée de l’opération peut varier en fonction du type d’intervention que vous devez subir. Une opération peut durer de trois à six heures. Après l’opération, vous serez transféré dans l’unité de soins intensifs. Immédiatement après l’opération, le chirurgien cardiaque contactera votre famille par téléphone.

Important

Décidez qui sera la personne de contact au sein de la famille, cela permet de maintenir une communication complète et claire.

Chirurgie des valves

Dans la chirurgie valvulaire, la valve est réparée ou remplacée. La réparation de la valve peut impliquer le relâchement des feuillets valvulaires adhérents ou l’ablation d’un morceau anormal de la valve. La réparation de la valve peut également impliquer la réduction de l’anneau valvulaire étiré par l’insertion d’un anneau artificiel. Le remplacement de la valve consiste à retirer tout ou partie de la valve existante et à la remplacer par une valve artificielle.

Types de valves

Il existe 2 types de valves artificielles : la valve artificielle mécaniqueet la valve artificielle biologique. Parce que chacune d’entre elles présente des avantages et des inconvénients, il est important de faire le bon choix.

Les valves artificielles mécaniquessont fabriquées en plastique(composés de carbone et de métal). En principe, ils durent toute la vie. Certaines de ces valves sont clairement audibles, d’autres font peu de bruit.

Important à savoir : si une valve mécanique est implantée, vous devez prendre des médicaments anticoagulants à vie.

Les valves artificielles biologiques sont dérivées de tissus animaux (valve fabriquée à partir du péricarde de porcs ou de bovins). Les valves biologiques ont l’avantage d’être silencieuseset de ne pas être associées à la prise de médicaments anticoagulants à vie. Leur principal inconvénient est qu’elles s’usent avec le temps et doivent donc être remplacéesà un moment donné.

Il est important de discuter des avantages et des inconvénients des différentes valves artificielles avec votre médecin afin de faire le meilleur choix pour vous.

Pontage coronarien

Pour supprimer le rétrécissement des artères coronaires, on réalise un certain nombre de dérivations (= pontages ou by-pass). Pour ces pontages, des vaisseaux sanguins encore en bon état sont prélevés dans d’autres parties du corps. Seuls sont utilisés les vaisseaux sanguins provenant d’endroits du corps où ils peuvent être retirés sans causer de conséquence ou d’inconfort. De préférence, le médecin choisira d’utiliser une ou deux artères du sein. Dans ce cas, vous n’aurez qu’une seule cicatrice : celle au niveau de votre poitrine.

Votre chirurgien peut également choisir de prélever des veines de la jambe. Dans ce cas, vous aurez non seulement la blessure au niveau de la poitrine, mais aussi une blessure à la jambe.

La préparation de l’intervention

Après que votre médecin ait effectué un examen cardiaque complet ou que vous ayez subi une intervention coronarienne (= coronarographie = examen exploratoire des artères coronaires par l’aine ou le poignet), il peut être décidé que la chirurgie est la meilleure solution thérapeutique pour vous. Il est important de savoir que vous devez prendre cette décision en concertation avec votre famille et votre médecin traitant. Lorsque vous êtes admis en urgence, il y a généralement peu de temps pour réfléchir à la décision et la chirurgie est pratiquée immédiatement.

Dans des circonstances normales, vous pourriez vous bien préparer à votre opération cardiaque.

Quelques conseils pour préparer votre opération :

  • Une interdiction stricte de fumer est nécessaire pour poursuivre une respiration optimale après votre opération. Cette interdiction assure également une bonne « hygiène » de vos vaisseaux sanguins.
  • Lorsque vous allez subir une chirurgie valvulaire, il est important que vous consultiez votre dentiste. Des dents malades et en mauvais état augmentent le risque d’infections au niveau du cœur.
  • Prenez vos médicaments aux heures et dans les quantités indiquées.
  • Contactez votre médecin si vous constatez des changements anormaux de votre état de santé.
  • Lorsque vous êtes admis à l’hôpital, apportez toujours votre carte de groupe sanguin et vos médicaments du domicile dans leur emballage d’origine.
  • En obtenant des informations suffisantes, vous pouvez essayer de réduire l’incertitude et l’anxiété liées à cette opération. Il est conseillé de parler à quelqu’un qui a déjà subi une opération cardiaque.
  • Essayez de trouver la paix de l’esprit auprès de vos proches. La période d’attente avant une intervention chirurgicale exige une dose supplémentaire de joie de vivre.
  • S’inquiéter trop de son état cardiaque peut souvent avoir un effet paralysant. Essayez de trouver une certaine distraction dans votre travail, votre hobby ou essayez de vous occuper avec des choses agréables.
  • En cas de doute, consultez votre chirurgien cardiaque pour un entretien qui permettra de clarifier votre situation. Une bonne discussion peut souvent apporter calme et confiance.
Retour haut de page